Synthèse du débat de la phase 3 sur le constat 16

Les échanges dans la 3ème phase de débat ont porté surtout sur l’utilité du déploiement du photovoltaïque dans des contextes spécifiques : bâtiments collectifs et usines présentant une surface de toits exposée suffisante ; constructions individuelles dans les DOM-TOM, lieux isolés, pays en développement. Par ailleurs, une proposition a été effectuée concernant la mise en place d’un pôle international de recherche fondamentale sur le sujet dont les résultats brevetés feraient l’objet d’une utilisation libre. Le constat d’accord / désaccord issu des ateliers a été complété pour y inclure un volet “propositions”. Nota : la proportion de la consommation électrique totale qui peut être couverte par le photovoltaïque à différentes échéances est également discutée en 17.


Proposition 16. Apport possible du photovoltaïque

Il existe un consensus sur le potentiel du photovoltaïque à long terme et à court terme dans diverses régions ou situations. Cependant, son déploiement est limité par des problèmes de coût et de bilan énergétique de la production des panneaux. Sur le plan du temps nécessaire pour qu’un panneau produise l’énergie nécessaire à sa fabrication, il y a un progrès assez rapide. Le temps à prendre en compte est de 3-4 ans et même 1,5 à 3 ans selon les zones, selon une étude de l’AIE. Voir Annual report 2006. Implementing Agreement on Photovoltaic Power Systems. Par ailleurs, les producteurs individuels d’électricité photovoltaïque raccordés au réseau tendent à réduire leur propre consommation du fait qu’ils développent une meilleure conscience de ce que l’énergie est un bien à conserver.

Une série de propositions a été formulée pour accélérer les progrès et le déploiement judicieux du photovoltaïque :
- Rendre obligatoire dans les documents d’urbanisme l’équipement en panneaux photovoltaïques des bâtiments collectifs et usines présentant une surface de toits exposée suffisante. L’encourager dans les constructions en général dans les DOM-TOM (pour lesquels les modes de soutien fiscal actuels aux énergies renouvelables demandent à être ajustés).
- Explorer les possibilités de mise en place d’un pôle de recherche international sur les technologies photovoltaïques dont les résultats brevetés feraient l’objet d’un “pool” en exploitation libre.
- Encourager la production d’appareils électroménagers 12V et 24V compatibles avec l’électricité photovoltaïque.

 Votes | Moyenne: 0 sur 5 Votes | Moyenne: 0 sur 5 Votes | Moyenne: 0 sur 5 Votes | Moyenne: 0 sur 5 Votes | Moyenne: 0 sur 5(0 votes, moyenne: 0)
Chargement ... Chargement ...